L’ambassadeur israélien qui détruit la Charte de l’ONU, les Droits de l’Homme et la décence

Guilad Erdan, ambassadeur d’Israël à l’ONU, aime faire le show. Un show fasciste. Le 10 mai 2024, il a déchiqueté la charte de l’ONU dans une broyeuse portative, après qu’une majorité écrasante d’États – dont la France – ait voté pour la reconnaissance de l’État de Palestine. Et dans un exercice d’inversion accusatoire assez stupéfiant, cet ambassadeur accuse l’ONU de ce qu’il est en train de faire. Israël broie littéralement le droit international et ses instances sous les yeux de la planète entière, et ses représentants en sont fiers.

En octobre dernier, le même ambassadeur s’amusait à arborer une étoile jaune en plein discours à l’ONU, instrumentalisant la Shoah et l’antisémitisme nazi au profit de la propagande de guerre. Utiliser les victimes de la barbarie nazie pour justifier les victimes de la barbarie commise sur les civils de Gaza est d’une particulière perversité.

Erdan a même amené un QR code à l’ONU pour permettre de visionner les victimes du 7 octobre, un exercice d’exhibition de cadavres et de concurrence des souffrances indécent.

En 2021, il avait aussi déchiré en direct un rapport de la commission des Droits de l’Homme de l’ONU, qu’il avait qualifié «d’antisémite». Avec les fanatiques fascistes israéliens, même les droits humains seraient des persécutions anti-juives.

Guilad Erdan est un politicien d’extrême droite. Dans les années 1990, il était déjà militant contre les accords d’Oslo, des accords de paix entre Yasser Arafat, le dirigeant palestinien, et le gouvernement israélien. Ces accords n’ont jamais été effectifs, puisqu’un militant d’extrême droite sioniste avait assassiné le Premier Ministre israélien de l’époque, pour empêcher tout processus de paix.

Guilad Erdan est membre du Likoud, le parti de Netanyahou, et a été plusieurs fois ministre, notamment de l’Intérieur. Il est sur une ligne militariste, raciste et agressive. Il n’est pas diplomate, c’est un extrémiste, mais il a été nommé ambassadeur à l’ONU en 2021, représentant d’Israël auprès des nations du monde. Voilà qui dirige l’État colonial depuis des années.

Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *