đź“· UNE LOI POUR « PROTÉGER L’ANONYMAT DES POLICIERS », VRAIMENT ?

– La police française porte depuis des annĂ©es des cagoules et dissimule les matricules en toute illĂ©galitĂ©-

Dans la catĂ©gorie « on nous prend vraiment pour des cons ». Le gouvernement veut donc imposer en plein confinement une des lois les plus liberticides de l’histoire rĂ©cente : la « loi de sĂ©curitĂ© globale ». Une des mesures sera d’interdire la diffusion d’images de policiers, sous peine de prison et de 45 000€ d’amende.

Selon En Marche, c’est pour Ă©viter que « soit portĂ© atteinte Ă  son intĂ©gritĂ© physique ou psychique, l’image du visage ou tout autre Ă©lĂ©ment d’identification d’un fonctionnaire de la police nationale lorsqu’il agit dans le cadre d’une opĂ©ration de police ». Une dĂ©putĂ©e prĂ©cise : « On veut empĂŞcher ceux qui filment des policiers ou des gendarmes en intervention, les identifient et lancent des cabales contre eux sur les rĂ©seaux sociaux ». Mais bien sur !

Cela fait quasiment 10 ans que toutes les forces de police interviennent avec des cagoules et en cachant leurs matricules. En particulier les agents qui tirent des grenades ou des balles en caoutchouc : chez les BAC, les BRAV, les CRS, la cagoule noire est systĂ©matique, justement pour ne pas ĂŞtre retrouvĂ©s. Et ça marche : bizarrement, la « police des polices » n’arrive jamais Ă  « identifier » les tireurs, mĂŞme quand il y a des images. PrĂ©cisons que ce port de cagoule dans la police est formellement illĂ©gal, mais qu’Ă©videmment, aucune sanction n’a jamais Ă©tĂ© prise.

Ajoutons enfin que dans un pays dit « dĂ©mocratique », les forces de l’ordre sont justement sensĂ©es ĂŞtre parfaitement identifiables et doivent rendre des comptes, sinon on bascule dans l’État policier. Mais nous n’en sommes plus lĂ  depuis longtemps en France.

Bref, en prĂ©tendant « protĂ©ger l’anonymat » des policiers, anonymat dĂ©jĂ  largement garanti, En Marche nous prend vraiment pour des cons. C’est bien le fait de pouvoir filmer et prouver les violences policières qui est visĂ©e, et que le parti autoritaire au pouvoir veut voir disparaĂ®tre.

A propos de la loi “de sĂ©curitĂ© globale” :

https://nantes-revoltee.com/loi-de-securite-globale-ces-images-seront-interdites/