🐗 Oise : un autre golf sabotĂ©


Des «sangliers radicalisĂ©.e.s» revendiquent l’action Ă©cologiste


305490035_5458198430882952_8441951767792767224_n

305490035_5458198430882952_8441951767792767224_n

305555405_5458198690882926_5889324519247644816_n

305555405_5458198690882926_5889324519247644816_n

305522630_5458198504216278_8006251574974787290_n

305522630_5458198504216278_8006251574974787290_n

305696276_5458198827549579_5971607154146253661_n

305696276_5458198827549579_5971607154146253661_n

305482853_5458198837549578_8470761302188435700_n

305482853_5458198837549578_8470761302188435700_n

Alors que la France, comme une bonne partie du monde, traverse un Ă©pisode de sĂ©cheresse inĂ©dite, les riches continuent d’afficher leurs privilĂšges comme ils l’ont toujours fait. Tout l’Ă©tĂ©, en parallĂšle de nouvelles cataclysmiques, notamment des canicules, des incendies gĂ©ants ou des pĂ©nuries d’eau, les riches et les puissants ont continuĂ© Ă  utiliser leurs avions privĂ©s et leurs jets ski, Ă  jouer au golf et Ă  remplir leurs piscines.

Dans ce contexte, plusieurs actions ont eu lieu : des sabotages de jacuzzis dans les Vosges, des mĂ©ga-bassines destinĂ©es Ă  l’agriculture intensive prises pour cible, et plusieurs golfs, trĂšs consommateurs en eau, rebouchĂ©s au ciment ou utilisĂ©s pour planter des vĂ©gĂ©taux.
.
Samedi 3 septembre au matin ce sont les habituĂ©s du golf de Monchy-HumiĂšres, dans l’Oise, qui ont dĂ©couvert leur terrain de jeu labourĂ©. Les greens arrachĂ©s, des panneaux taguĂ©s, des drapeaux renversĂ©s
 Et de nombreux slogans comme «Mort au capital», «Les golfs parasitent la forĂȘt. Les bourgeois.es parasitent la sociĂ©té», «Bourgeois.es, vos passe-temps sont tout pourris», «Nous sommes la nature qui se dĂ©fend».

L’action est revendiquĂ©e par des «sangliers radicalisĂ©.es» qui expliquent dans un communiquĂ© avoir «dĂ©clarĂ©s la guerre aux golfs car ils s’accaparent notre terre, ne profitent qu’aux bourgeois et consomment beaucoup trop d’eau». À la maniĂšre des cochons sauvages qui viennent rĂ©guliĂšrement retourner les terrains de golf Ă  la recherche de nourriture, les activistes ont retournĂ© le gazon pour montrer leur mĂ©contentement et prĂ©cisent : «Nous reviendrons».

Financez Contre Attaque

Tous nos articles sont en accĂšs libre. Pour que Contre Attaque perdure et continue d’exister, votre soutien est vital. Vous pouvez nous faire un don en cliquant sur les homards