Dissolution : un an après, on est toujours là !


Il y a exactement un an, le 25 janvier 2022, Gérald Darmanin annonçait son intention de dissoudre Nantes Révoltée à l’Assemblée Nationale. Ce mercredi 25 janvier 2023, nous sommes toujours là :


➡️ Nous avons été soutenus par des dizaines de milliers de personnes, par des journalistes, des syndicats, des médias indépendants, qui ont permis de repousser l’attaque du gouvernement

➡️ Darmanin a tenté d’autres dissolutions de collectifs et associations, sans toujours y parvenir

➡️ Nous avons diffusé deux revues, développé notre contenu en ligne, et nous n’avons jamais été autant lu

➡️ La députée macroniste Valérie Oppelt, qui réclamait notre dissolution, a été balayée lors des élections législatives

➡️ Nantes Révoltée est devenu Contre Attaque, un projet plus ambitieux et large, à la fois médiatique, politique et artistique…

Un immense MERCI a toutes les personnes qui nous ont soutenu. On continue grâce à vous !

Financez Contre Attaque
Tous nos articles sont en accès libre. Pour que Contre Attaque perdure et continue d'exister, votre soutien est vital. 
Faire un don

2 réflexions au sujet de « Dissolution : un an après, on est toujours là ! »

Les commentaires sont fermés.