L’argent public destiné au climat utilisé pour financer l’amarrage de yachts !

Des yachts de luxe amarrés dans un port en eau profonde

Vous vous demandez peut être où vont les 2 milliard d’euros du «fonds vert» créé en 2022 par Élisabeth Borne et destinés à aider les collectivités locales à “lutter contre le changement climatique” ? Cet argent qui doit servir à “mettre en place des solutions pour réduire les émissions de gaz à effet de serre” ?

Et bien voici la nouvelle idée brillante de ce gouvernement hors-sol : investir dans les loisirs ultra-polluants des riches ! L’État utilise en effet 521.000 euros de ce fonds pour la construction de deux coffres d’amarrage qui vont permettre aux yachts d’amarrer sans jeter l’ancre dans le golfe d’Ajaccio !

Absurdité totale dans l’une des régions les plus pauvres de France : financer, avec des fonds prévus pour la protection de l’environnement, des infrastructures pour des gros bateaux inutiles et ultra-polluants réservés aux ultra-privilégiés.

Non seulement ce gouvernement fantoche n’a aucune intention d’interdire ou de limiter l’usage des yachts qui empoisonnent l’environnement pour le plaisir d’une infime minorité de bourgeois qui disposent déjà de multiples maisons secondaires, mais il engage des fonds publics pour faciliter leur utilisation ! Et tout cela en tentant de donner bonne conscience aux plus gros pollueurs. En droit, on appelle cela du détournement de fonds. Du vol.

Ces immenses bateaux, en plus d’être inutiles, sont une aberration écologique : émissions de gaz d’échappement, utilisation de peintures contenant des substances nocives, rejet d’eaux souillées, dégradation des fonds marins… Le ministère de la transition écologique se défend : financer ces zones d’amarrages pour les yachts servirait “à préserver la biodiversité des eaux Corses” assume Agnès Pannier-Runacher. Hypocrisie totale.

Ces zones de mouillage seront en plus strictement réservées aux yachts, privatisant ainsi ces côtes et privant l’accès aux simples baigneur-ses et petits bateaux qui seront alors interdits autour… la lutte pour l’environnement est aussi une lutte de classe. Pendant ce temps-là, la bourgeoisie bauloise se mobilise contre les éoliennes off-shore qui gâcheraient le paysage, mais avoir vue sur les yachts de milliardaires ça ne pose pas de problème.

Ce choix hallucinant s’inscrit dans la droite ligne des choix anti-écologiques du gouvernement. Christophe Béchu, ministre de la transition écologique, annonçait d’ailleurs ce 5 mai l’interdiction des piscines hors-sol face à la sécheresse déjà en cours dans les Pyrénées Orientales, tout en ne prononçant aucune interdiction concernant la construction de piscines enterrées, ou encore de l’arrosage des terrains de golf.

L’État ne prend aucune mesure en faveur de la protection de l’environnement et va, à l’inverse, jusqu’à utiliser les fonds publics destinés à cet effet pour protéger les plaisirs ultra-polluants des riches. Écocide, privatisation de biens communs, vol d’argent public. La préservation de l’environnement rime avec guerre sociale. Face aux navires du capitalisme triomphant, partons à l’abordage !

Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.

2 réflexions au sujet de « L’argent public destiné au climat utilisé pour financer l’amarrage de yachts ! »

  1. Le pire gouvernement de l’histoire en matière d’écologie ! Blabla et greenwashing à outrance !
    On comprend pourquoi Nicolas Hulot a très vite fui le gouvernement Macron !

  2. Bonsoir,

    Je ne connais pas la bourgeoisie bauloise…
    Mais, je connais bien le problème des éoliennes off-shore détruisant les fonds marins.
    Les 62 éoliennes que souhaite mettre en place le gouvernement au large de Noirmoutier mesurant 209 m sont directement sur les routes migratoires d’oiseaux pélagique…
    Et je ne parle même pas des mammifères marins et autres espèces en danger….
    Les travaux sur la plage de la Bergerie au pont de Noirmoutier sont une catastrophe pour les dunes.
    Les soulèvements de la mer existent aussi ! alors une aide de contre attaque pour médiatiser….. ne serait pas de refus !
    Amicalement

Les commentaires sont fermés.