Ils ont osé le dire !

«Nous avons été les seuls en Europe à le faire, nous avons interdit toutes les manifestations pro-Hamas qui se sont tenues dans les heures et dans les jours qui ont suivi le 7 octobre»

Gérald Darmanin à l’Assemblée Nationale, 24 octobre

Le ministre de l’Intérieur tente ici de faire plaisir à l’extrême droite qui demande d’interdire les manifestations pour la Palestine. Darmanin répond par un mensonge et une vérité. Le mensonge, énorme, c’est qu’il n’y a jamais eu, ni en France, ni ailleurs, de manifestations «pro-Hamas». Cet ignoble gouvernement assimile toute expression pour la paix ou le peuple de Gaza à du terrorisme, ce qui est gravissime. La vérité, c’est qu’effectivement, la France est le seul pays d’Europe voire du monde à avoir systématiquement interdit ces manifestations. L’extrême droite peut être contente.

«Il est 5 h du matin je suis en Israël, je ne dors pas… les images d’atrocités insoutenables ont brisé mon sommeil… je sais qu’à cause d’une immigration de masse de gens qui ne partagent ni notre culture, ni notre mode de vie, ni nos racines judéo-chrétiennes, la France est en grand danger. Il faut mettre un coup d’arrêt radical à tous cela et reconquérir les territoires perdus de la République.»

Nadine Morano, 24 octobre

Après avoir vomi son racisme en geyser dans tous les médias, notamment contre le joueur Karim Benzema, la sarkozyste fait un lien direct entre l’immigration en France, le terrorisme et le conflit israélo-palestinien. Ces gens veulent importer le conflit. Cette grande défenseuse des «racines judéo-chrétiennes» de la France, qui n’ont jamais existé, n’a pas eu un mot pour l’église de Gaza bombardée par Israël.

«Si les médias internationaux sont objectifs, ils servent le Hamas. S’ils montrent les deux versions des faits, ils servent le Hamas. Les médias ne peuvent pas juste rapporter les deux côtés de l’histoire. Si vous faites ça, vous n’en rapportez qu’une, celle du Hamas. C’est une insulte aux victimes. C’est aussi une insulte à l’idée même du journalisme. Croyez moi, j’ai été journaliste 31 ans».

Yaïr Lapid, ancien ministre de Netanyahou

Ça se passe de commentaire : dire la vérité est terroriste. Tous les journalistes occidentaux semblent en tout cas avoir reçu le message.

Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.

Une réflexion au sujet de « Ils ont osé le dire ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *