Hiver républicain

  • En juillet dernier, la marche annuelle pour rendre hommage à Adama Traoré, mort asphyxié lors d’une interpellation de gendarmes en 2016, était interdite par le gouvernement. Les proches du défunt et les manifestants, réunis Place de la République à Paris, avaient été fortement réprimés et violentés.
  • En octobre 2023, les manifestations de soutien au peuple palestinien ont été interdites et systématiquement réprimées : gaz, interpellations, amendes distribuées par milliers… Le gouvernement a muselé la mobilisation pour la Palestine alors qu’un massacre était en cours, il a même assimilé ces manifestations à du terrorisme. La France est le seul pays au monde a avoir été aussi répressif.
  • En novembre 2023 : des néo-nazis s’emparent d’un tragique fait divers pour organiser des attaques armées dans une cité, appellent à la guerre civile et multiplient les agressions racistes. À Paris, leur manifestation est autorisée en plein cœur de la ville, dans les beaux quartiers, près du Panthéon. Encore plus fou, les autorités font fermer les universités et lycées à proximité, pénalisant ainsi la jeunesse plutôt que les néo-nazis.

À aucun moment l’État n’a fait fermer des institutions en cas de manifestations sociales. Au contraire, il préférait aligner des dispositifs policiers gigantesques pour empêcher toute expression anticapitaliste et montrer que la situation restait sous contrôle. Pourquoi procéder inversement dans le cas d’une manifestation raciste ?


Nous voici au crépuscule du régime, à la veille de l’obscurité néofasciste ou d’un sursaut populaire. Nous avons encore le choix.


Ajout : Alors que les fascistes sont en train de défiler à Paris avec la bienveillance des autorités, la préfecture du Rhône a décidé d’interdire une conférence du collectif Matsuda qui venait présenter son livre dans un festival antifasciste. Vous avez dit crépuscule ? Il va bientôt faire tout noir.

Financez Contre Attaque
Tous nos articles sont en accès libre. Pour que Contre Attaque perdure et continue d'exister, votre soutien est vital. 
Faire un don

2 réflexions au sujet de « Hiver républicain »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *