Romans-sur-Isère : un facteur intérimaire menacé au couteau, des femmes musulmanes agressées


Insultes racistes, coups, menace au couteau


Mercredi 29 novembre un jeune facteur intérimaire d’origine Maghrébine se faisait agresser lors de sa tournée à Romans-sur-Isère par une demi-douzaine d’individus. L’agression a eu lieu dans une rue du quartier de la Monnaie près du bureau de poste du jeune facteur. La victime a été insultée, frappée, avant d’être menacée au couteau.

Selon un communiqué du Syndicat Sud PTT, les motivations racistes de l’agression ne font aucun doute. Les assaillants ont proféré le propos injurieux “bougnoule” et des menaces de mort à l’encontre de la famille du facteur lors de l’attaque. Les syndicalistes expliquent que le jeune intérimaire a aussi été ciblé parce qu’il est originaire du quartier de la Monnaie.

La nuit du 25 au 26 novembre, la ville Romans-sur-Isère avait subi la descente d’une milice néo-nazie armée. Plus de 80 fascistes s’étaient déplacés de toute la France pour venir tabasser et agresser des noirs et des arabes du quartier de la Monnaie. Heureusement, les habitant-es s’étaient organisé-es pour repousser les racistes hors du quartier.

Dans des portables retrouvés sur les nazis, des échanges de messages haineux incitaient à s’en prendre aux sœurs et aux mères du quartier populaire. Un autre communiqué du 29 novembre, cette fois-ci de la mosquée de Romans-sur-Isère, dénonçaient “des agressions portées sur des personnes de la communauté musulmane, en particulier des femmes.”

Depuis la “ratonnade” organisée par l’extrême-droite, les habitant-es du quartier de la Monnaie sont choqué-es et vivent dans un climat de terreur. La descente néo-nazie du 25 novembre, même si elle a échoué physiquement, a permis de libérer la parole et les violences racistes à Romans-sur-Isère. De ce point de vue, les fascistes ont gagné.


Le fond de l’air est brun
Autodéfense ou Barbarie


Financez Contre Attaque
Tous nos articles sont en accès libre. Pour que Contre Attaque perdure et continue d'exister, votre soutien est vital. 
Faire un don

2 réflexions au sujet de « Romans-sur-Isère : un facteur intérimaire menacé au couteau, des femmes musulmanes agressées »

  1. Le coup de gueule de Dupont-Moretti à l’assemblé nationale contre le RN était théâtrale, cela permet de cacher la réalité d’un gouvernement qui pousse le pays vers le facsisme . Darmanin et sa loi immigration en sont la preuve formelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *