Un robot tueur à Gaza ?


La Palestine, terrain d’expérimentation militaire dystopique


L’annonce est faite par le journal israélien Haaretz : «Dans le but d’éviter de blesser les soldats et les chiens, Tsahal expérimente l’utilisation de robots et de chiens télécommandés pendant la guerre de Gaza. La plupart des tests ont été effectués avec un “chien robot”, également équipé d’un drone. Des bulldozers D9 télécommandés sans pilote sont également utilisés».

Un État surarmé et soutenu par l’occident massacre une population civile, et le génocide colonial est aussi le terrain de tester sur des êtres humains les outils “innovants” du complexe militaro-industriel.

Une vidéo montre les robots déployés. Il s’agit d’un modèle baptisé «Vision 60» et conçu par une société américaine appelée Ghost Robotics. Chacun de ces chiens coûte 165.000 dollars. Ils sont considérés comme semi-automatiques, travaillent sous terre et au-dessus des décombres et peuvent se remettre sur pied même s’ils tombent. Par le passé, la firme avait monté un modèle de ses robots baptisé «Spur» en train de tirer en rafale, équipé d’une arme à feu sur le dos.

Il y a quelques années, l’entreprise américaine Boston Dynamics présentait son premier «robot chien» de couleur jaune vif baptisé SPOT. L’invention était présentée comme sympathique et inoffensive. Les grincheux qui annonçaient une future utilisation militaire d’un tel robot étaient traités de paranoïaques et de complotistes. Jusqu’à ce qu’une entreprise décide de militariser cette machine. À présent, le robot est équipé d’un fusil d’assaut ou d’outils de surveillance et opère à Gaza en conditions réelles.

Israël est à la pointe des expérimentations technologiques de l’horreur. Un LBD automatisé tirant avec l’aide d’une intelligence artificielle sur des cibles humaine est installé sur des checkpoints en Cisjordanie. Des drones tireurs équipés d’armes de guerre tuent à Gaza. L’Intelligence Artificielle a été utilisée pour bombarder l’enclave Palestinienne. Maintenant que ce nouveau «marché» est ouvert et que les premiers usages sur le terrain sont réalisés par Israël, la surenchère dystopique ne fait que commencer.

Financez Contre Attaque
Tous nos articles sont en accès libre. Pour que Contre Attaque perdure et continue d'exister, votre soutien est vital. 
Faire un don

3 réflexions au sujet de « Un robot tueur à Gaza ? »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *