Cherbourg : la mosquée visée par un incendie, après plusieurs attaques


Vers 3h30 du matin, un incendie a été déclenché sur le parking de la mosquée de Cherbourg, en Normandie, et a embrasé 9 voitures en 20 minutes. Le feu aurait pu s’étendre davantage sans l’intervention des pompiers.


Cherbourg : la mosquée visée par un incendie, après plusieurs attaques

Cette même mosquée avait déjà été la cible d’un tir de fusil de chasse et de tags islamophobes ces derniers mois.

En Bretagne, le 13 janvier au petit matin, un homme au visage dissimulé s’était rendu devant la mosquée de Morlaix, et avait versé un bidon d’essence sur l’entrée avant de déclencher un vif incendie et de s’enfuir. Cette attaque a eu lieu pendant la prière, elle visait donc à brûler vif des fidèles. Heureusement, trois personnes qui étaient à l’intérieur ont prévenu les pompiers qui ont pu éviter une propagation à tout le bâtiment.

Ces dernières semaines, plusieurs lieux de culte musulmans ont été tagués ou menacés, dans une indifférence quasi-générale : ces actes racistes dépassent rarement les colonnes de la presse locale.

Un deux poids deux mesures saisissant par rapport au traitements d’autres actes discriminatoires réels ou supposés, systématiquement montés en épingle par des médias qui cherchent à attiser les haines communautaires et religieuses.

Il ne s’écoule pas une journée sans une campagne médiatique anxiogène contre l’Islam ou les personnalités musulmanes, et pas une semaine sans que le gouvernement n’applique des mesures racistes : traque aux robes trop longues, définancement d’un lycée dans le Nord, expulsion expéditive d’un Imam, polémique fabriquée de toutes pièces contre le rapeur Médine, opération de harcèlement contre une journaliste magrébine, suspicion généralisée à l’égard des “arabes” sur les chaînes de Bolloré, stigmatisation et criminalisation de la cause palestinienne présentée comme terroriste et islamiste…


Selon le ministère de l’Intérieur, les actes antimusulmans ont augmenté de 30 % en France en 2023 par rapport à 2022. Et ils risquent d’être plus élevés encore en 2024. En attisant la haine, nos médias et nos dirigeants sont directement responsable du passage à l’acte des fascistes.


Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.

3 réflexions au sujet de « Cherbourg : la mosquée visée par un incendie, après plusieurs attaques »

  1. La grande bourgeoisie c’est le parasite détruisant le peuple et son intérêt c’est de diviser la population, de la faire se battre contre elle même à travers des ennemis supposés. Ces parasites de grands bourgeois cossus au pouvoir redoutent un peuple unis descendant dans la rue et l’incendie criminel de la mosquée de Cherbourg fait partie des actes qui en font une parfaite illustration.

  2. Ce genre d’acte criminel fait par les mêmes qui passent leur temps à chouiner sur l’insécurité. Sauf que là quand c’est raciste ça va pas passez en boucle chez les milliardaires réacs…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *