Hanouna quitte la France en cas de victoire de la gauche


S’il fallait trouver un bon argument pour motiver les abstentionnistes à voter, l’animateur de Bolloré Cyril Hanouna vient d’en trouver un de taille : il s’est exclamé ce 12 juin en direct depuis son émission TPMP : «moi j’te dis, LFI au pouvoir, je quitte la France».


Hanouna quitte la France en cas de victoire de la gauche

Cyril Hanouna incarne à lui seul la fascisation et l’abrutissement médiatique. Le millionnaire, lui-même fils de grands bourgeois parisiens, qui travaille pour un multimilliardaire d’extrême droite, a fait carrière en choisissant la carte de l’obscénité maximale. En quelques années, il a soufflé dans l’anus d’un chien, bu de l’urine dans une émission, exhibé son pénis dans la rue et devant les caméras, ou encore humilié un de ses chroniqueurs en lui versant des nouilles dans l’entrejambe et en le forçant à rester avec durant l’émission. Tout ce que la télévision fait de plus avilissant, ignoble et décadent, c’est lui.

Entre aux «exploits», cette scène d’une rare violence le 10 novembre 2022 : le député insoumis Louis Boyard, invité à parler de l’immigration, voulait simplement expliquer que les milliardaires qui pillent l’Afrique sont responsables de l’exil des personnes qui tombent dans la misère à cause du vol des richesses de leur pays. Notamment Bolloré, qui a fait fortune en exploitant les ressources en Afrique.

L’élu n’a jamais pu finir sa phrase face à Hanouna hurlant : «Je m’en bats les couilles que tu sois élu. Tu crois que j’ai peur de toi ou quoi?! (…) Espèce d’abruti (…) À l’assemblée dès que tu parles ils ferment ta gueule. T’es un abruti. (…) Tocard. (…) Bouffon. T’es qu’une merde». Devant 2 millions de téléspectateurs en direct. Et à la fin, un aveu du présentateur Hanouna, hors de lui : «je ne crache pas dans la main qui me nourrit».

Le présentateur a terminé par une intimidation physique, avant d’expulser l’élu, pendant que les chauffeurs de salles incitaient le public à le huer. Hanouna est un mafieux de la télévision, n’hésitant pas à menacer et terroriser jusque dans sa propre équipe.

Deux jours plus tard, le 14 novembre 2022, le présentateur organisait une émission de 2h30 uniquement destinée à salir Louis Boyard. 2h30 en présence d’élus d’extrême droite, de chroniqueurs abrutis, de laquais, tous venus vomir leur haine du jeune député.

La même année, la Ministre de Macron Marlène Schiappa déclarait : «Moi j’aime beaucoup Cyril Hanouna. Je trouve que c’est quelqu’un qui a beaucoup de talent […] Ça textote, je lui fais mes commentaires.» Elle s’était même félicitée d’avoir organisé des débats durant la présidentielle avec l’animateur.

Pendant le mouvement contre la réforme des retraites, le 31 mars 2023, alors que la répression se déchaînait contre les manifestants, Cyril Hanouna avait invité des policiers de la BRAV-M cagoulés directement sur son plateau. Problème : il ne s’agissait même pas d’agents de la BRAV, ni même de policiers. L’invité était un certain Cédric Vladimir, accompagné de ses copains. Un ancien fonctionnaire ouvertement d’extrême droite, révoqué de la police nationale et interdit de porter une arme car considéré comme dangereux par la police elle-même. Avant cette émission grotesque, Cyril Hanouna s’était lui même photographié cagoulé et avec un brassard de police dans les coulisses, et a diffusé la photo sur sa page Instagram.

Ces derniers mois, l’intégralité des «chroniqueurs» sur le plateau de l’émission sont d’extrême droite, et certains invités sont même des militants néo-nazis, reçus sur un ton rigolard et amical. En parallèle, Hanouna a été le propagateur de toutes les pires fake news contre la gauche, diffamant presque quotidiennement la France Insoumise, et l’accusant d’antisémitisme. Il avait même osé, en octobre dernier, déclarer que boycotter son émission poubelle était “antisémite”.

Cet homme est l’un des principaux artisans d’un projet de fascisation généralisée de la société. Il amplifie toutes les offensives réactionnaires : émission pour la peine de mort, récupération de l’assassinat de la petite Lola, affaire bidonnée sur des prétendus squatteurs et manipulation sur l’arrivée de migrants, soutien inconditionnel à Israël… Il est largement responsable du score écrasant de l’extrême droite actuellement.


De l’anus d’un chien à ses amis fascistes, Hanouna n’a finalement jamais dévié de sa trajectoire médiatique. La disparition de son émission est une question de salubrité publique.


Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.

10 réflexions au sujet de « Hanouna quitte la France en cas de victoire de la gauche »

  1. C’est vrai ? Il ferait ça ? Si LFI prend les commandes, il se barre ?
    Quel rêve !
    VOTEZ TOUS LFI !!!

  2. Faut il sauver le soldat Hanouna ? Pour moi ce sera non assistance à la grande bourgeoisie et aux milliardaires qui mettent le prolétariat en danger pour accroître leur puissance économique et financière tout en instaurant le facsisme en France .

  3. Moi j’te l’dis, le facsisme au pouvoir en France, moi je reste pour bloquer le pays, c’est sur !

  4. Moi j’te l’dis, le facsisme au pouvoir en France , c’est dans la rue que ça va se régler pas dans les urnes , c’est sur !

  5. Moi j’te l’dis, il nous faut un frond populaire pour bloquer le pays, pas pour aller voter.
    Pour bloquer l’ensemble des flux logistiques, moi je reste, c’est sur !

  6. Tout ces gens qui se font mousser (ah nom de l’anarchisme, la honte! Le contexte ca vous dit quelque chose?) sur le fait de s’abstenir de prendre un quart d’heure de leur vie pour avoir un adversaire moins galère contre lequel se battre après. Comme si ca empêchait de se battre le reste du temps. Faut vraiment être privilégié pour se permettre, par orgueil, de sacrifier tout les plus mal lotis qu’eux, juste pour se croire plus rebel que les autres.
    Vlanx en parle bien ds une capsule sur le fait que ”ça cautionnerait” quoi que ce soit..

  7. Un bel exemple dingerence d’un milliardaire dans les affaires du pays, l’appel hier soir, en direct chez Hanouna de Sarah Knafo, compagne du zob, qui va au charbon pour essayer de rabibocher les extrêmes droites..
    Et aussi l’apparament non décompte du temps de parole de Mc Rond dans ses 3 allocutions par semaines

  8. “Avec le Front Populaire, on se débarasse du RN et d’Hanouna en même temps”
    Un “en même temps” qui fait du bien ! Sacré slogan de campagne !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *