Organisons la résistance


Le désastre est là et le temps presse.


Il n’est plus temps de nous indigner, d’être pétrifié par la peur ou de se réfugier dans le déni : l’offensive néofasciste a de grande chances de triompher dans 5 jours. Et si elle n’obtient pas la majorité absolue, nous entrerons dans une période tout aussi périlleuse de chaos institutionnel, de stratégie de la tension orchestrée par les factions policières et réactionnaires, et de jeux d’alliance crapuleux. Organisons-nous au plus vite.

À Nantes

Jeudi 4 juillet : troisième Assemblée antifasciste. Comme chaque jeudi, retrouvons-nous pour nous former, nous rencontrer et nous structurer.

Au programme cette semaine, la suite de la formation sur le fascisme, avec un aperçu des résistances passées pour éclairer celles à venir, suivie d’un moment d’échange et d’organisation concrète.

L’Assemblée commencera à 19h à POL’N, rue des Olivettes. Il est important d’ancrer ce rendez-vous hebdomadaire comme le nouvel espace d’organisation nantais, ouvert à toutes et tous, pour faire face à la situation, dans notre diversité. Venez nombreux, nombreuses, et invitez vos ami-es !

À Paris

À Paris, un Comité de Résistance Populaire a vu le jour. Une initiative salutaire qui soulève d’emblée trois questions cruciales : Que faire? Comment faire? Par où commencer? Le Comité répond à la dernière question par un rendez-vous samedi 6 juillet, 19h, au Consulat Voltaire, 14 avenue Parmentier à Paris.

Toutes les informations sont à retrouver sur Instagram sur la page @comite_resistance_populaire


Partout ailleurs, n’hésitez pas à lancer vos propres assemblées d’organisation, ou à relayer les initiatives qui existent déjà dans votre ville en commentaire.


Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.

Une réflexion au sujet de « Organisons la résistance »

  1. A Angers aussi, dimanche 7 juillet, on ne reste pas seul.e devant sa télé à s’indigner ou à râler : RENDEZ-VOUS DÈS 19H30 DEVANT LA MAIRIE POUR UN GRAND BANQUET CITOYEN ! (et plus si affinités…)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *