La “guerre civile” la plus courte de l’Histoire

Samedi soir, 80 néo-nazis armés débarquaient dans la ville de Romans-sur-Isère pour chasser et tabasser des musulmans du quartier populaire de la Monnaie. Malheureusement pour la milice, les habitant-es du quartier ne se sont pas laissé-es intimider et se sont organisé-es pour corriger la bande de lâches.

Ceux qui rêvent de croisade et de guerre civile se sont heurtés au réel, en recevant une petite leçon. Certains fascistes ont même laissé leur slip et leur dignité sur les lieux avant de se victimiser sur les réseaux sociaux.

À l’initiative de toute cette opération, un certain Léo Rivière-Prost, surnommé «gros lardon» par ses fidèles. Il avait déjà été interpellé pour une autre tentative de ratonnade à Paris en 2022, lors du match France-Maroc. C’est un habitué des exactions fascistes, mais aussi des défaites apparemment. Cet épisode lui aura peut-être rappelé que la vraie vie n’est pas une joute Twitter ni un plateau télé de Cnews.

Face à ceux qui veulent diviser le peuple et provoquer une guerre civile, vive l’autodéfense populaire !

Financez Contre Attaque
Tous nos articles sont en accès libre. Pour que Contre Attaque perdure et continue d'exister, votre soutien est vital. 
Faire un don

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *