Corruption : la ministre de la santé a reçu 20.000€ de produits de luxe de l’entreprise Urgo


Quand il était candidat en 2017, Emmanuel Macron avait promis «une République exemplaire». Depuis, elle s’est effondrée.


Un nouvel exemple avec Agnès Firmin Le Bodo, nouvelle ministre de la Santé. Cette pharmacienne de droite, proche d’Édouard Philippe, a été bombardée ministre cette semaine, après la démission d’Aurélien Rousseau suite au vote de la loi raciste dite «asile et immigration» de Darmain.

Cette nouvelle ministre en charge de services de santé, en pleine crise, aurait reçu pour 20.000 € de cadeaux de la part de la multinationale Urgo lorsqu’elle était pharmacienne. Elle est visée par une enquête judiciaire ouverte en juin 2023 pour «avoir reçu des cadeaux, sans les déclarer» de la part de multinationale des produits de santé, En janvier 2023, les laboratoires Urgo ont été condamnés à une amende de 1.125.000 euros pour avoir offert des cadeaux à des pharmaciens, en contrepartie de l’abandon de remises commerciales.

La ministre s’était fait livrer «à 21 reprises, de 2015 à 2020, des produits de luxe – des montres, bouteilles de vin et magnums de champagne, coffrets pour des week-ends… de la part des laboratoires Urgo» explique Mediapart.

Députée depuis 2017, non seulement elle a continué à percevoir ces cadeaux immoraux et probablement illégaux, mais elle ne les a pas déclaré, ce qui est obligatoire. Et tout cela alors qu’elle est membre de la commission des affaires sociales, qui débat notamment sur des sujets de santé !

On ne compte plus les scandales de corruption dans les cercles macronistes, des accords secrets avec Uber à l’infiltration du gouvernement par la firme américaine Mc Kinsey, des homards de De Rugy aux enquêtes qui visent Alexis Kohler, Olivier Dussopt, Muriel Pénicaud et bien d’autres. Pour la première fois de l’histoire de la Vème République, le ministre de la justice Éric Dupond-Moretti, toujours en exercice, était poursuivi pour des faits de prise illégale d’intérêts dans le cadre de ses fonctions à l’automne.


Rarement les cercles du pouvoir n’auront autant été composés de managers crapuleux et de lobbyistes. La République en solde.


Financez Contre Attaque
Tous nos articles sont en accès libre. Pour que Contre Attaque perdure et continue d'exister, votre soutien est vital. 
Faire un don

Une réflexion au sujet de « Corruption : la ministre de la santé a reçu 20.000€ de produits de luxe de l’entreprise Urgo »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *