Pognon de dingue : quasiment 3 millions d’euros pour réprimer les opposant.e.s à l’autoroute A69


Budget illimité pour mater les écologistes


Après la grande mobilisation de Sainte-Soline au printemps dernier, nous dévoilions ce chiffre hallucinant : la répression de la seule manifestation du 25 mars contre une mégabassine avait coûté 5 millions d’euros. Un chiffre confirmé par le journal l’Humanité.

Il y avait sur place 3.200 militaires, 9 hélicoptères, des drones, des blindés, une équipe de gendarmes armés sur des quads, des fusils tirant des marqueurs chimiques avec de l’ADN de synthèse pour identifier les manifestants a posteriori… Il fallait ajouter à ce coût celui des 5000 grenades tirées.

Lors de la précédente manifestation de Sainte-Soline, le 30 octobre 2022, le gouvernement avait déjà dépensé plus d’1 million d’euros rien qu’avec son dispositif répressif.

Le prix d’une bassine ? Entre 1 et 4,75 millions d’euros. Les dépenses pour le déploiement de gendarmes étaient donc bien supérieures à la mégabassine prétendument protégée elle-même !

Le média Reporterre a fait le calcul en ce qui concerne la mobilisation contre l’A69, ce projet d’autoroute délirant entre Castres et Toulouse, massivement contesté par la population locale : 2.760.000€ rien que pour réprimer les opposant.e.s.

Reporterre a estimé ce prix depuis le début des travaux, en mars 2023. Près de 3 millions d’euros auraient été engloutis en une année, pour les blindés, les drones, les pelotons d’interventions spécialisés et le millier de grenades tirées.

Le long du projet d’autoroute, autour de 250 gendarmes mobiles ont assuré une présence en permanence, nuit et jour, pour assiéger les écologistes. Reporterre rappelle que l’indemnité journalière d’absence temporaire (IJAT) s’élève à 44 euros versés aux militaires pour chaque journée hors de la caserne, il faut y ajouter l’enveloppe d’une trentaine d’euros destinée à l’alimentaire et celle consacrée à l’hébergement, autour de cinquante euros. Autrement dit, le coût total pour un gendarme mobile s’élève à environ 120 euros par jour, en plus de son salaire de base.

À cela s’ajoutent les rotations d’hélicoptères — dont l’heure de vol est chiffrée à 1500 euros et au moins 1000 grenades… Le média arrive donc au chiffre de 2.760.000 euros. Il calcule que pour chaque «écureuil» délogé, ces écolos hissés dans les arbres pour empêcher leur abattage, l’État aura déboursé 160.000 euros !

En 2018, l’opération d’expulsions sur la ZAD de Notre-Dame-des-Landes avait déjà coûté 300.000 euros par jour pendant une semaine. Et plus globalement, Darmanin a débloqué un budget illimité, offert des primes aux flics, augmenté leurs salaires, et ajouté 15 milliards d’euros au budget de l’Intérieur. Transfert de fonds de l’État social à l’État pénal.

Par un étonnant hasard, le 4 avril, la Cour des comptes rendait un rapport émettant des doutes sur l’utilité du nouveau blindé Centaure : un monstre de 12 tonnes, doté de 300 chevaux, équipé d’un lance grenade et d’une mitrailleuse. Le nouveau jouet des gendarmes, qui a déjà coûté plus de 70 millions d’euros d’argent public.

Qu’on se le dise : le gouvernement passe ses journées à appeler à la «rigueur» budgétaire et à rogner des économies sur les minimas sociaux, le chômage et autres nécessités vitales, mais il ouvre grand le portefeuille pour mater la moindre contestation et imposer des projets écocidaires.

L’État est au service du capital, mais il ne s’agit désormais même plus d’une logique purement économique : Macron est capable de débourser plus d’argent pour faire taire une lutte que pour le projet contesté en lui même, question de principe. Il ne faudrait surtout pas que les gens puissent croire qu’ils peuvent améliorer les choses. Imposer la soumission et le désespoir, ça n’a pas de prix.


Nous avons des managers tyranniques au pouvoir.


Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.

2 réflexions au sujet de « Pognon de dingue : quasiment 3 millions d’euros pour réprimer les opposant.e.s à l’autoroute A69 »

  1. Toi qui es au service de la loi qui permet de structurer le système anti-sociale et ecocidaire des capitalistes.

    Toi qui tire sur celleux qui défendent les deux seules entités valables que sont le sociale et l’environnement

    Toi qui tire sur les jeunes des cités parce que ton institution ( qui protège la grande bourgeoisie) est raciste et criminelle.

    Toi qui coûte à ta classe sociale, œils eborgnés, mains arrachées, coma, vies détruites et pognons de dingue

    Toi l’oppresseur du peuple , pose ton arme, mets la sous clé et quitte la police.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *