Camions humanitaires pillés, employés de l’ONU tués


Une guerre contre les humanitaires


Alors qu’une famine organisée frappe 2 millions d’habitants de Gaza et a déjà tué plusieurs enfants, l’extrême droite israélienne s’organise pour affamer encore plus un peuple assiégé, bombardé et massacré.

Depuis des mois, des colons israéliens bloquent les camions humanitaires qui tentent de rentrer à Gaza. Ce sont des méthodes fascistes, et d’une cruauté absolue.

Ces derniers jours, les camions de nourriture ont même été attaqués, pillés et sabotés. Plusieurs images diffusées par les colons montrent ces camions pris d’assaut et leur cargaison renversée, piétinée, mise à sac. Des tonnes et des tonnes de denrées ont ainsi été détruites. Des méthodes à vomir, d’une inhumanité absolue, alors qu’à quelques centaines de mètres on meurt de faim.

D’autres images montrent des camions sabotés, leurs réservoirs et leurs pneus percés. B’Tselem, une organisation israélienne de défense des droits humains, explique qu’un de ces raids fascistes «s’est produit en présence des forces israéliennes qui ne sont pas intervenues» et que «cela va à l’encontre de la Cour Pénale Internationale, qui a émis des mesures provisoires pour forcer Israël à permettre l’aide humanitaire». En d’autres terme, ces colons contribuent directement à un génocide, avec l’aide des autorités.

Le 13 mai, l’armée israélienne a également assassiné un humanitaire de l’ONU qui se rendait dans un hôpital à Rafah en mitraillant sa voiture de fonction, parfaitement identifiable. Ce crime a eu lieu dans une zone sous contrôle israélien et n’a pas été médiatisé en France.

Entre le 7 octobre 2023 et le mois d’avril 2024, 196 humanitaires, dont 175 travaillant pour l’ONU, ont été tués par Israël. Ce chiffre est supérieur au nombre d’humanitaires tués depuis 30 ans sur l’ensemble de la planète ! Chacune de ces vies volées est considérée comme un crime de guerre au regard du droit international. Ces attaques armées se conjuguent aux diffamations contre l’UNRWA, qui a poussé des États occidentaux a définancer cette organisation.


Dans son opération génocidaire, Israël est en guerre contre l’aide humanitaire.


Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.

2 réflexions au sujet de « Camions humanitaires pillés, employés de l’ONU tués »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *