Mafia capitaliste


Léo Roesch sort de la «Paris School of Economics», un institut élitiste pour futurs économistes. Cette année, il était conseiller spécial «chargé des retraites» auprès du ministre du Travail Olivier Dussopt. Pile poil pour monter le projet de casse des retraites, imposé à coups de grenades et de 49.3 par le gouvernement au printemps 2023.


La mission destructrice de Léo Roesch est désormais accomplie. Ce mercenaire du capitalisme, après avoir occupé un poste stratégique et bien rémunéré par l’État au sein du gouvernement, s’envole vers une entreprise privée. Et pas n’importe laquelle : il est embauché par l’assureur Axa, leader de l’épargne retraite par capitalisation.

Très concrètement, Léo Roesch a élaboré au sein du Ministère du travail une loi qui bénéficie directement à cette grande entreprise capitaliste, qui réalise des bénéfices grâce au dynamitage des retraites publiques, et qui le récompense en retour. Il a été placé au Ministère spécialement pour cette mission : auparavant, il était déjà conseiller du secrétaire d’État Laurent Pietraszewski, lorsque ce dernier était chargé de la réforme des retraites en 2019.

Pietraszewski lui-même, «Monsieur retraites» du premier quinquennat de Macron, venait du monde des entreprises privées : il avait été PDG de la firme Auchan et avait licencié une caissière pour une erreur de caisse de 0,80€ avant de rejoindre En Marche.

La première réforme des retraites de Macron avait été mise en échec par un puissant mouvement social et l’irruption de la crise sanitaire. Léo Roesch a donc été de nouveau placé au cœur du dispositif pour la deuxième offensive contre les retraites. Il avait aussi participé au pôle «Idées» de La République en Marche dès 2017. Léo Roesch a réalisé un travail de tueur à gage d’une conquête sociale majeure pour mériter une place en or au sein d’une grande assurance. Un parcours sans faute, à 32 ans, réalisé sur la souffrance et la mort prématurée de centaines de milliers de salariés.

Le clan au pouvoir n’est rien d’autre qu’une mafia capitaliste composée d’anciens managers tyranniques et de jeunes mercenaires du capital sans éthique ni morale.

Faire un don à Contre Attaque pour financer nos articles en accès libre.

2 réflexions au sujet de « Mafia capitaliste »

  1. Les allers retours entre les les services de l’Etat et les grandes sociétés privés, sont appelés “pantouflage” par la mafia d Etat. C’est en fait de la corruption que cette mafia à réussit à placer dans le cadre législatif.
    D’où sont Mafia d’Etat, le gouvernement et les hauts fonctionnaires peuvent se comporter comme des mafieux grâce à un cadre législatif qui les protège et en fait des irresponsables.
    Les mafias d’Etats ces comme la pieuvre financiere, se sont les organes tentaculaires des multinationales qui elles, dirigent et détruisent le monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *